Corinne Vera
Psychothérapie à Avignon
 
 

Les pathologies de l'espace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Mais probablement que Donatienne a atteint un palier : quelle progression reste encore possible?

Nous avons obtenu pour elle le statut d'invalidité, car autrui et le monde extérieur représenteront toujours un danger"

 

M.Gallasse, Mouvement et travail corporel en psychanalyse, Les corps-Analyste, Ed.Dangles, 2012, p.109

Les phobies de l espace

Deux phobies liées à l'espace : l'agoraphobie et la clostrauphobie. Ce sont peut être ce qui fait que nous ne nous comprenons pas entre ceux qui restent dans leur nid cosy et ceux qui ont besoin de sortir... comment faire quand on ne peut pas rester dedans et qu on ne peut pas aller dehors? Les angoisses des uns et des autres se croisent et se déchargent, parfois sous forme de colère et de violence. L important n’est pas de juger mais de comprendre et d’aider pour éviter des troubles plus sévères.

 

La peur de sortir, la peur de crises d'angoisse et la difficulté de ne pas trouver d'aide tout comme à l’inverse le sentiment d'étouffement sont des symptômes susceptibles de s'amplifier et se transformer en phobie, symptôme névrotique d'une angoisse sans doute déjà là et qui se réveille.

L'agoraphobe aura du mal à se situer dans l'espace, perdu dans l'infini.

Il n'y a pas de point de contact extérieur- intérieur suffisamment sécure. Un accompagnement thérapeutique pas à pas est conseillé.

La phobie de conduire ou de se déplacer sur l'autoroute 

L'autoroute est l objet de nombreux cas de consultations pour phobies. Difficile de ne plus pouvoir passer que par les petites routes avec des stratégies d évitement couteuses en énergie et en temps. Ne plus pouvoir aller travailler, ni faire ses courses, cette phobie entrave le quotidien dans ses besoins essentiels. Avoir peur des camions qui viennent trop près, des virages trop serrés, des côtes à monter, risquer de ne plus trouver de sorties, ne plus pouvoir accélérer. Et pourtant, la route vous parle.

Avez vous pensé à lever le pied dans la vie...? Des journées à 60 heures par semaine, des responsabilités qui vous écrasent, un sentiment d impasse devant des choix à faire? La route vous parle... écoutez... la vitesse, les camions, les virages, les sorties....

 

  • Acrophobie : Angoisse des hauteurs
  • Agoraphobie : Angoisse des espaces publics, de la foule et lieux déserts
  • Apéirophobie : Angoisse de l'infini
  • Oikophobie : Angoisse pour le milieu familial, de la maison 
  • Sidérodromophobie : Angoisse de voyager en train 
  • Aérodromophobie : Angoisse de l'avion, des voyages en avion
  • Cyclophobie : Angoisse de monter sur une bicyclette ou moto
  • Claustrophobie  : ascenseurs, transports en commun... 
  • Amaxophobie : Angoisse de conduire
  • Stasophobie : Angoisse de rester debout
  • Ambutophobie : Angoisse de marcher
  • Basophobie : Angoisse de tomber en marchant
  • Thalasophobie : Angoisse de la mer, des océans 
  • Aquaphobie : Angoisse de l’eau
  • Ablutophobie : Angoisse de se baigner et de se noyer
  • Cymophobie : Angoisse des vagues
  • Dynamophobie : Angoisse du mouvement
  • etc.

La liste est longue et non exhaustive. La phobie est un déplacement de l'angoisse vers un objet extérieur. Certaines phobies sont réellement handicapantes au quotidien.

Passer le permis de conduire, utiliser le métro, prendre un bus scolaire, partir en colonie de vacances, se déplacer en train pour une réunion de travail etc... sont des situations de la vie de tous les jours pouvant être impactées.

 La phonophobie, phobie du bruit :

 la problématique du sonore et la notion d'enveloppe psychique

La problématique du sonore est caractérisée par un certain nombre de paramètre dont je ne citerais que les principaux : tout d'abord l'absence de limite.

L'absence de limites dans l'espace : le son nous atteint de toutes part, il nous entoure, nous traverse, et, en dehors de nos productions sonores volontaires, des sons vont jusqu'à s'échapper subrepticement de nore propre corps.

L'absence de limites dans le temps : il n'y a pas de répit pour la perception sonore, active de jour comme de nuit, elle ne s'éteint qu'avec la mort ou la surdité complète.

Le sonore se caractérise aussi par l'absence de concrétude. Le son reste insaisissable, seule la source sonore peut-être repérée (pas toujours) , modulée, voire fabriquée. Le son-objet est la construction des acousticiens, non un fait d'expérience. 

Enfin l'expérience sonore est une simultanéité omniprésente.

(...) L'enveloppe sonore de la mère c'est à dire sa faculté de mentaliser son vécu sonore (sous les formes verbale et musicale) , constitue pour le nourrisson un premier pare-excitation"

(E.Lecourt in D. Anzieu, Les enveloppes psychiques, Dunod, 2000, p. 223 et 224)

"D.Anzieu évoque les enveloppes pathologiques "constituées par une barrière de bruits incohérents et d'agitation motrices" (E.Lecourt in D. Anzieu, Les enveloppes psychiques, Dunod, 2000, p. 241 et 242)​​​

Parmi les réactions psychosomatiques : le syndrome de Stendhal 

« J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux Arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j’avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber. »

— Rome, Naples et Florence, éditions Delaunay, Paris - 1826, tome IIp. 102

Le syndrome de Brulard : un trouble mémoriel

Il s'agit d'une déformation et reformation du récit du voyage

« Il me semble que nous entrâmes, ou bien les récits de l'intérieur de l'hospice qu'on me fit produisirent une image qui depuis trente-six ans a pris la place de la réalité. Voilà un danger de mensonge que j'ai aperçu depuis trois mois que je pense à ce véridique journal. Par exemple je me figure fort bien la descente. mais je ne veux pas dissimuler que cinq ou six ans après j'en vis une gravure que je trouvais fort ressemblante, et mon souvenir n'est plus que la gravure ».

Stendhal, « Vie de Henri Brulard », in Écrits intimes, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1955

 L'angoisse de séparation

L'angoisse de séparation est un trouble anxieux fréquent chez l'enfant qui se retrouve séparé de sa famille. Les  voyages scolaires, les départs en colonie de vacances sont des situations qui peuvent être anxiogènes chez certains. D'autres seront même amenés à renoncer à partir. 

 Le besoin de tout maitriser, se rassurer

Des stratégies lourdes en énergie peuvent se mettre en place pour se rassurer face des situations nouvelles : anticipation, programmation veulent être amplifiées dans des processus de planification extrême.

 Le spleen du retour 

Le retour à la vie "normale", (retour au travail, à l'école) peut amener des crises d'angoisse

 Le corps immobilisé : le cas de l'entorse

"Enfin K. refusa de se séparer de sa mère, et de marcher, comme si elle avait le vertige, lorsque celle-ci s'absentait".

A. Anzieu in D.Anzieu, Les enveloppes psychiques, Dunod,2000, p.145 

"Dans le cas où la mère est incapable d'élaborer la séparation corporelle d'une naissance, identifiant l'enfant à un contenu irremplaçable, sans distance et sans espace d'emboitement, l'enfant reste inclus sur le même mode dans les représentations maternelles. La séparation est déniée. L'enfant psychotique n'a pas d'espace psychique propre du fiat que sa mère n'a pas pu différencier l'objet contenu dans son espace organique interne de l'objet qu'elle a évacué vers l'extérieur. L'occupation intra-utérine ne s'est pas transformée en préoccupation maternelle". (ibid. p.145)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Avec Céline, ne s'agit-il pas d'aménager l'espace entre,

pour y entendre la vie,

pour récréer une ouverture au monde?

Que Céline puisse d'abord se mouvoir et se tenir, pour progressivement se pouvoir elle-même.

Que Céline puisse s'oser." 

M.Gallasse, Mouvement et travail corporel en psychanalyse, Les corps-Analyste, Ed.Dangles, 2012, p.134

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.